Infos

Top 20 des virus de courrier – février 2007

Rang Evolution Nom Pourcentage
1. Up
+3
Email-Worm.Win32.NetSky.t 15.82
2. Down
-1
Email-Worm.Win32.Bagle.gt 11.85
3. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.dam 8.19
4. Down
-2
Email-Worm.Win32.NetSky.q 7.92
5. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.o 6.83
6. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Warezov.ls 5.03
7. Up
+2
Net-Worm.Win32.Mytob.c 3.72
8. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.u 3.58
9. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.m 3.30
10. Down
-7
Email-Worm.Win32.NetSky.aa 3.27
11. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.r 2.87
12. New!
Nouveau !
Trojan-Downloader.Win32.Tibs.jr 2.43
13. New!
Nouveau !
Email-Worm.Win32.Zhelatin.t 1.94
14. Return
Ré-entrée
Email-Worm.Win32.Scano.gen 1.83
15. Return
Ré-entrée
Email-Worm.Win32.Nyxem.e 1.66
16. Return
Ré-entrée
Email-Worm.Win32.NetSky.b 1.59
17. New!
Nouveau !
Packed.Win32.PePatch.gr 1.52
18. Return
Ré-entrée
Net-Worm.Win32.Mytob.t 1.39
19. Down
-14
Email-Worm.Win32.Bagle.gen 1.26
20. No Change

Exploit.Win32.IMG-WMF.y 1.14
Autres programmes malicieux 12.86

Le mois dernier, nous constations la défaite des vers de la famille Warezov face à l’adversaire Bagle. Bagle.gt s’était emparé de la première place du classement alors que la multitude des vers Warezov se réduisait à une seule variante.

Le monde des virus informatiques ayant horreur du vide, les perdants ont été immédiatement remplacés par de nouvelles menaces, toujours plus dangereuses. En février, Les experts en cyber-criminalité de Kaspersky Lab étaient témoins de plusieurs épidémies provoquées par la nouvelle famille de vers – Zhelatin.

Il s’agit du fameux “Storm Worm” qui a fait couler beaucoup d’encre à la presse en janvier. Se diffusant par le réseau et par emails avec pour thèmes un violent ouragan touchant l’Europe occidentale, le décès du président Poutine ou encore la résurrection de Saddam Hussein – il a d’abord été confondu avec une nouvelle version de Warezov. Toutefois, une analyse approfondie a montré que nous avions affaire à une nouvelle famille de codes malicieux dont la provenance était probablement asiatique.

En l’espace d’un mois, Kaspersky Lab a élevé trois fois le niveau d’alerte virale au niveau « jaune » (risque moyen). A chaque fois, la cause en était une diffusion rapide dans le courrier électronique d’une variante de Zhelatin.

Notre classement de février en a subi les répercussions. Sur 9 nouveautés – 6 d’entre elles appartiennent à la famille Zhelatin. Leur affrontement avec Bagle.gt a finalement abouti à la victoire d’un vétéran du classement – NetSky.t. Ce dernier remporte la première place retranchant Bagle.gt en seconde position. Les versions de Zhelatin quant à elles occupent 4 places dans le top 10 du classement.

Lorsqu’un leader est détrôné, il n’est pas rare que tout le reste du classement subisse des bouleversements. En février 9 nouveaux virus font leur entrée et 4 sortent du néant pour figurer dans le classement. Parmi les revenants, on observe d’anciennes « stars » des années passées tels que Nyxem.E, Scano.gen et NetSky.b. Cet énième retour montre à quel point le cycle de vie des vers de courrier peut être est long, ces derniers se propageant pendant des années dans le trafic Internet.

Tendances :

Neuf nouveaux programmes malveillants font leur entrée dans le Top 20 : Email-Worm.Win32.Zhelatin.dam, Email-Worm.Win32.Zhelatin.o, Email-Worm.Win32.Warezov.ls, Email-Worm.Win32.Zhelatin.u, Email-Worm.Win32.Zhelatin.m, Email-Worm.Win32.Zhelatin.r, Trojan-Downloader.Win32.Tibs.jr, Email-Worm.Win32.Zhelatin.t, Packed.Win32.PePatch.gr

En hausse dans le classement : Email-Worm.Win32.NetSky.t, Net-Worm.Win32.Mytob.c

En baisse dans le classement : Email-Worm.Win32.Bagle.gt, Email-Worm.Win32.NetSky.q, Email-Worm.Win32.NetSky.aa, Email-Worm.Win32.Bagle.gen

De retour dans le classement : Email-Worm.Win32.Scano.gen, Email-Worm.Win32.Nyxem.e, Email-Worm.Win32.NetSky.b, Net-Worm.Win32.Mytob.t

Top 20 des virus de courrier – février 2007

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception