Infos

Kaspersky Lab publie le Top 20 Email : aucun nouveau programme malicieux découvert en mai 2008

Kaspersky Lab, éditeur reconnu de solutions de sécurité informatique contre toutes les formes de cyber-menaces (cyber-escroqueries, botnet, spams, phishing:), présente le Top 20 Email, le classement mensuel basé sur l’activité des programmes malicieux reçus par email.

Tendances du mois de mai 2008

  • En hausse dans le classement: Email-Worm.Win32.NetSky.y, Email-Worm.Win32.Scano.gen, Email-Worm.Win32.Nyxem.e, Net-Worm.Win32.Mytob.c, Email-Worm.Win32.NetSky.t
  • En baisse dans le classement: Email-Worm.Win32.NetSky.d, Email-Worm.Win32.NetSky.aa, Email-Worm.Win32.Bagle.gt, Email-Worm.Win32.Bagle.gen, Email-Worm.Win32.Mydoom.l, Email-Worm.Win32.NetSky.c
  • De retour dans le classement: Email-Worm.Win32.NetSky.x, Email-Worm.Win32.NetSky.b, Net-Worm.Win32.Mytob.u, Email-Worm.Win32.NetSky.r, Net-Worm.Win32.Mytob.bi, Net-Worm.Win32.Mytob.t, Net-Worm.Win32.Mytob.cg
    Rang Evolution Programme malicieux Part en pourcentage
    1. No Change
    0
    Email-Worm.Win32.NetSky.q 23,12
    2. Up
    +1
    Email-Worm.Win32.NetSky.y 9,70
    3. Up
    +2
    Email-Worm.Win32.Scano.gen 9,63
    4. Up
    +4
    Email-Worm.Win32.Nyxem.e 6,75
    5. Down
    -3
    Email-Worm.Win32.NetSky.d 6,27
    6. Return
    Ré-entrée
    Email-Worm.Win32.NetSky.x 4,44
    7. Down
    -1
    Email-Worm.Win32.NetSky.aa 3,74
    8. Return
    Ré-entrée
    Email-Worm.Win32.NetSky.b 3,26
    9. Down
    -5
    Email-Worm.Win32.Bagle.gt 2,75
    10. Return
    Ré-entrée
    Net-Worm.Win32.Mytob.u 2,60
    11. Up
    +6
    Net-Worm.Win32.Mytob.c 2,40
    12. No Change
    0
    Email-Worm.Win32.Scano.bn 2,09
    13. Return
    Ré-entrée
    Email-Worm.Win32.NetSky.r 1,98
    14. Up
    +4
    Email-Worm.Win32.NetSky.t 1,94
    15. Return
    Ré-entrée
    Net-Worm.Win32.Mytob.bi 1,65
    16. Down
    -5
    Email-Worm.Win32.Bagle.gen 1,39
    17. Down
    -4
    Email-Worm.Win32.Mydoom.l 1,19
    18. Return
    Ré-entrée
    Net-Worm.Win32.Mytob.t 1,08
    19. Down
    -3
    Email-Worm.Win32.NetSky.c 0,97
    20. New!
    Nouveau!
    Net-Worm.Win32.Mytob.cg 0,90
    Autres programmes malicieux 12,15

    Le compte-rendu des programmes malicieux du trafic de courrier en mai 2008 sera relativement bref.

    Force est de constater que les auteurs de virus sont vraisemblablement plus préoccupés par les proches périodes de vacances estivales que par l’activité virale. Un regard furtif au classement suffit à noter l’absence totale d’épidémie dans le courrier électronique.

    En effet, les seuls changements enregistrés se limitent à des ré-entrées d’anciens vers, connus depuis plusieurs années.

    Les très virulents, de janvier à avril, Trojan-downloader ont disparu sans laisser de traces – Agent.ica, Agent.hsl, Diehard pour ne citer qu’eux.

    Les vers Warezov et Zhelatin ont quitté le classement en février et ne sont toujours pas revenus de leur périple hors classement. Leurs auteurs ont abandonné la méthode par diffusion de composants de vers exécutables par email, pour se limiter à des liens vers des sites web infectés.

    D’un autre côté, il faut admettre que grâce à ces éléments, le courrier électronique devient ‘ moins dangereux ‘ du moins en ce qui concerne les diffusions de virus. En revanche, les problèmes de phishing et de spams restent toujours d’actualité et n’en sont pas moins dangereux pour l’utilisateur final.

    Le top 20 des pays à l’origine de la diffusion de courrier électronique infecté en avril se présente comme suit :

    Rang Evolution Pays Part en pourcentage
    1 No Change
    0
    ETATS-UNIS 21,72
    2 Up
    +5
    POLOGNE 13,18
    3 Down
    -1
    REPUBLIQUE DE COREE 7,88
    4 Down
    -1
    SPAIN 5,85
    5 Down
    -1
    CHINA 5,15
    6 No Change
    0
    FRANCE 4,07
    7 Up
    +1
    ALLEMAGNE 3,54
    8 Down
    -1
    BRESIL 3,49
    9 No Change
    0
    Grande-Bretagne 2,83
    10 Down
    -2
    INDE 2,82
    11 Down
    -1
    ITALIE 2,66
    12 Down
    -1
    ISRAEL 1,80
    13 No Change
    0
    JAPON 1,66
    14 Up
    +5
    CANADA 1,15
    15 Up
    +2
    Pays-Bas 1,07
    16 Down
    -1
    TURQUIE 1,05
    17 Down
    -1
    AUSTRALIE 1,03
    18 Down
    -4
    ARGENTINE 1,02
    19 Up
    +1
    FEDERATION DE RUSSIE 0,99
    20 New!
    Nouveau!
    AUTRICHE 0,91
    Autres pays 16,13

Kaspersky Lab publie le Top 20 Email : aucun nouveau programme malicieux découvert en mai 2008

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception