Infos

Yahoo va offrir le chiffrement de bout en bout aux utilisateurs de sa messagerie

Yahoo a l’intention d’activer le chiffrement de bout en bout pour l’ensemble des utilisateurs de son service de messagerie l’année prochaine. La société mène ce projet en coopération avec Google et ce chiffrement sera pour la plupart invisible pour les utilisateurs, ce qui devrait rendre son utilisation plus facile.

Alex Stamos, Directeur de la sécurité informatique chez Yahoo, a déclaré que le projet figurait parmi ses priorités depuis qu’il avait rejoint Yahoo il y a quelques mois et il estime qu’il permettra de sécuriser la vie en ligne de plusieurs millions d’utilisateurs. Yahoo utilise le plug-in de navigateur que Google a publié en juin et qui permet de garantir le chiffrement de bout en bout de toutes les données qui quittent le navigateur. Alex Stamos a expliqué que Yahoo met tout en œuvre pour que ce système fonctionne bien avec celui de Google de sorte que les communications chiffrées entre les utilisateurs de Yahoo Mail et de Gmail soit simple.

Lors d’une intervention dans le cadre de la conférence Black Hat USA le jeudi, Alex Stamos a déclaré : "L’objectif est la compatibilité totale avec Gmail".

Le chiffrement de la messagerie électronique n’est pas la seule amélioration en matière de sécurité prévue par Yahoo. La société pense également activer le protocole HSTS sur ces serveurs, ainsi que la transparence des certificats. HSTS (protocole HTTP strict standardisé) permet aux sites Internet de signaler aux navigateurs des utilisateurs qu’ils souhaitent uniquement communiquer via une connexion sécurisée. Le concept de transparence des certificats implique un système de journaux publics qui reprend tous les certificats émis par les autorités de certification qui coopèrent. Les autorités de certification doivent envoyer leur certificat de manière volontaire, mais l’initiative peut contribuer à la protection contre les attaques telles que l’usurpation de sites Internet ou les attaques par homme du milieu.

Les améliorations en matière de sécurité prévues par Yahoo visent à simplifier la navigation sécurisée des Internautes au jour le jour, sans que ceux-ci ne doivent maîtriser les technologies de sécurité ou de confidentialité précise Alex Stamos. Le secteur de la sécurité informatique passe beaucoup de temps à mettre au point des défenses et des produits afin d’offrir une protection contre des attaques exotiques tandis que les utilisateurs sont ciblés par des attaques plus banales qui n’ont toujours pas de solutions efficaces.

Alex Stamos poursuit : "Après les révélations de Snowden, nous sommes plongés dans une vague de nihilisme qui nous empêche de nous concentrer sur ce qui est réel. Le secteur a échoué. Le secteur n’a pas protégé les utilisateurs.

Si nous ne parvenons pas à mettre en place des systèmes avec lesquels nos utilisateurs du 25e centile peuvent travailler, nous avons échoué. Et nous sommes bel et bien face à un échec. L’utilisateur lambda ne peut pas utiliser les systèmes que nous mettons au point."

Source : Threatpost

Yahoo va offrir le chiffrement de bout en bout aux utilisateurs de sa messagerie

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception