Infos

Plongeon d’une bourse de carders

Un des forums les plus importants spécialisés dans la vente de données bancaires volées a été mis hors ligne suite aux efforts conjoints des services spéciaux des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et du Viet-Nam. L’enquête a débouché sur trois arrestations en Grande-Bretagne et huit au Viet Nam. Aux Etats-Unis, un procès a été ouvert pour activité commerciale illicite. L’acte d’accusation indique que des interpellations ont également eu lieu en Italie, en Allemagne et dans d’autres pays.

Les centres d’échange pour carders, mis en place par l’organisation criminelle Mattfeuter, se trouvaient dans différents domaines : .ru, .cc, .su, .com, .biz, etc. Ces forums clandestins comptaient près de 16 000 membres et offraient aux utilisateurs des outils de vérification de l’activité des cartes bancaires. Les paiements étaient réalisés via des services de transfert tels que Western Union et Liberty Reserve. D’après les données du FBI, près de 1,1 millions de numéros de carte de crédit auraient été vendus via le site de Mattfeuer ; le montant global des transactions réalisées via celui-ci dépasserait 200 millions de dollars. Grâce aux commissions sur les ventes, les membres de cette organisation criminelle ont « gaтgné » près d’1,5 millions de dollars.

D’après les autorités judiciaires et policières britanniques, les personnes arrêtées en Angleterre sont des acteurs « importants » du forum dédié aux carders. L’Agence pour la lutte contre la criminalité organisée de grande envergure (Serious Organised Crime Agency, SOCA) et la cyberpolice recherchent toujours d’autres clients de Mattfeuer et coopèrent activement avec leurs collègues étrangers. Ils ont déjà mis hors service quelques sites de vente complémentaires.

Les autorités vietnamiennes ont réussi à arrêter les membres de l’organisation criminelle, y compris leur chef supposé. Van Tien Tu est accusé d’avoir créé une activité commerciale criminelle tandis que les autres sont accusés d’avoir publié les informations d’autrui sans autorisation et d’avoir utilisé les données volées pour leur propre profit (certains membres du groupe sont des joueurs). La loi qui criminalise l’accès aux données financières des citoyens vietnamiens et d’autres Etats via des escroqueries a été adoptée par ce pays en 2009.

Un des Vietnamiens arrêtés est également impliqué dans le volet américain de l’affaire. D’après les données dont on dispose, Truong Hai Duy a joué un rôle clé dans cette organisation criminelle en contrôlant la vente des données volées. Selon la législation américaine, il est passible de 30 ans de prison et d’une amende d’un million de dollars américains. 

L’enquête, lancée il y a deux ans, compte sur la coopération d’Europol, de Visa et de MasterCard. 

Sources :

http://www.soca.gov.uk/news/552-eleven-arrests-as-global-investigation-dismantles-criminal-web-forum

Plongeon d’une bourse de carders

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception