Infos

Nouvelle attaque de ZeuS depuis le réseau de zombies Cutwail

Les experts mettent le public en garde contre une nouvelle campagne de diffusion de messages non sollicités visant à propager le cheval de Troie bancaire ZeuS. A l’heure actuelle, les individus malintentionnés ont réalisé quelques diffusions au nom des célèbres services Pinterest et Dropbox.

D’après les informations de Dynamoo’s Blog, les faux messages destinés aux utilisateurs de Pinterest invitent le destinataire à souhaiter la bienvenue à un nouveau membre du service qui est un prétendu ami de la victime sur Facebook. La victime potentielle est invitée à cliquer sur le bouton Visit Profile repris dans le corps du message. Quand l’utilisateur clique sur ce lien, un système de redirection l’envoie vers une fausse page de téléchargement qui indique que le navigateur doit être actualisé. Mais au lieu d’une nouvelle version du navigateur, la victime télécharge le fichier du cheval de Troie ieupdate.exe.

Les faux messages diffusés au nom de l’administration de Dropbox sous différents prétextes invitent la victime à créer un mot de passe à l’aide du bouton Reset Password (réinitialiser le mot de passe). Ce lien, d’après AppRiver, entraîne l’affichage du message déjà connu qui indique que la version du navigateur est dépassée. Quand le visiteur clique sur n’importe quel objet de la page, il télécharge le fichier exécutable ieupdate.exe. D’après les spécialistes, les liés utilisés dans cette diffusion sont associés à 54 domaines différents. Le programme malveillant, présenté sous les traits d’une mise à jour du navigateur, est téléchargé depuis le site dynamooblog.ru, enregistré un jour avant le début de la diffusion malveillante. AppRiver n’a pas cru bon préciser que le nom de cette ressource évoque celui d’un blog connu en matière de sécurité : blog.dynamoo.com qui fut le premier à signaler la menace à ses utilisateurs.

Les experts de SecureWorks ont ajouté quelques points importants à cette campagne de diffusion. Selon eux, la diffusion des messages malveillants s’opère depuis le réseau de zombies Pushdo/Cutwail qui intervient souvent dans la diffusion de ZeuS. Le programme malveillant téléchargé a été reconnu par SecureWorks comme une modification P2P de ce cheval de Troie connue sous le nom de Gameover. Les chercheurs ont également indiqué que les individus malintentionnés utilisent, en plus de Blackhole, élément incontournable dans la diffusion de ZeuS, un autre kit d’exploitation connu : Magnitude, présenté également sous le nom de Popads. Ce kit d’exploitation vise les vulnérabilités CVE-2011-3402, CVE-2013-0633, CVE-2010-1423, CVE-2010-0886 et CVE-2010-0840. SecureWorks a compté 83 domaines associés à l’activité de Magnitude dans le cadre de la diffusion de messages non sollicités actuelle.

Les informations relatives à l’exclusion de Blackhole du mode de diffusion de ZeuS ont été confirmées indirectement par les données de Trend Micro qui, lors de la 2e et de la 3e semaine d’octobre, n’a détecté aucune diffusion de messages non sollicités d’envergure associée à ce kit. Il est tout à fait possible que la disparition de Blackhole soit associée directement à l’ arrestation de son auteur, annoncée au début du mois d’octobre.

Source :
http://www.secureworks.com/resources/blog/research/cutwail-spam-swapping-blackhole-for-magnitude-exploit-kit/

Nouvelle attaque de ZeuS depuis le réseau de zombies Cutwail

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception