Infos

Les Américains disent non au gavage par SMS

Des poursuites pour la protection des droits et des intérêts légaux des clients américains de Papa John’s ont été ouvertes aux Etats-Unis. Cette société avait envoyé 500 000 SMS non sollicités avec de la publicité pour ses produits.

Les instigateurs du recours collectif veulent obtenir un dédommagement pour les messages non sollicités reçus comme le prévoit la loi fédérale Telephone Consumer Protection Act sur la protection des droits des consommateurs de service de téléphonie. En cas de jugement favorable, Papa John’s International devra verser des compensations supérieures à 250 millions de dollars, soit 500 dollars pour chaque SMS non sollicité.

D’après les témoignages des plaignants, la publicité pour les nouveautés de Papa John’s apparaît directement après la commande d’une pizza et sans avoir demandé l’autorisation du destinataire. De nombreux propriétaires de périphériques mobiles ont tenté de contacter l’auteur des publicités afin de le prier d’arrêter ce flux de messages non sollicités, mais sans résultats. Il est probable que ce recours contre les SMS non sollicités et le marketing peu scrupuleux à l’échelle du pays tout entier va faire réfléchir les hommes d’affaires avides et permettre d’obtenir le résultat recherché.

Source :

Les Américains disent non au gavage par SMS

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception