Infos

Lavabit offre a ses utilisateurs la possibilite de recuperer les archives de leur messagerie

Lavabit, le fournisseur de messagerie électronique sécurisée aujourd’hui inactif, devenu un symbole pour les défenseurs de la vie privée et les experts en sécurité dans le contexte de la saga du programme de surveillance de la NSA, va permettre à ses anciens utilisateurs de modifier leur mot de passe d’accès au service jusque jeudi soir. Ils disposeront ensuite d’une brève période pour télécharger leurs archives de messagerie et récupérer les données de leur compte.

Ladar Levison, fondateur de Lavabit, a décidé en août de fermer le service au lieu de permettre au gouvernement d’accéder sans trop de restriction aux données de ses clients. Le FBI, suite aux fuites de Edward Snowden šsur les méthodes de surveillance adoptées par la NSA, avait présenté à Levison une décision d’un tribunal qui exigeait la divulgation des clés SSL pour le service fourni par la société. Au lieu de se plier à la décision, qui d’après Levison aurait marqué la mort du service Lavabit, Levison décida d’arrêter le système de messagerie sécurisée. Il va sans dire que le ministère de la Justice n’a pas apprécié, mais Levison n’a pas plié et il a interjeté appel.

Entretemps, Levison a obtenu un nouveau certificat pour le site de Lavabit et a indiqué aux utilisateurs qu’ils avaient jusque jeudi 19:00, heure du Centre, pour accéder au nouveau site et modifier leurs mots de passe. Ensuite, ils disposeront de quelques jours pour accéder au site et télécharger leurs messages archivés et autres données.

Une note publiée sur le nouveau site de Lavabit indique « Vu les préoccupations manifestées vis-à-vis de l’intégrité des mots de passe de nos clients, nous proposons une brève période de cinq jours au cours de laquelle les utilisateurs pourront modifier leur mot de passe avant que nous octroyions la possibilité à l’ensemble de nos clients de télécharger une archive de leurs messages stockés.

Etant donné que les certificats SSL utilisés antérieurement pour protéger l’accès à Lavabit ont été compromis, nous conseillons de valider manuellement le numéro de série et l’empreinte reçus par votre ordinateur avant d’utiliser ce site. »

Levison a déclaré que l’arrêt des activités de Lavabit le touchait également car il utilisait le service et il a consacré plusieurs années de sa vie au développement de cette société.

« Ceci suit l’arrêt brusque des activités de Lavabit en août qui avait privé de nombreux utilisateurs d’un outil d’accès à leurs données sensibles. Les utilisateurs du service de messagerie de Lavabit se sont trouvé dans l’impossibilité d’accéder aux informations après l’arrêt du service ». Interrogé sur les sentiments des utilisateurs qui ont perdu des données personnelles, M. Levison a réponduš: « Nous sommes tous dans le même bateau. J’ai utilisé mon compte de messagerie Lavabit pendant 10 ans. C’était mon seul compte de messagerie » peut on lire dans la déclaration.

http://threatpost.com/lavabit-gives-users-chance-to-recover-email-archives/102597

Lavabit offre a ses utilisateurs la possibilite de recuperer les archives de leur messagerie

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception