L’auteur de Sasser condamné

Sven Jaschan, jeune allemand de 19 ans et auteur de Sasser, a avoué les faits cette semaine devant le tribunal de grande instance de Verden en Allemagne.

Du haut de ses 17 ans lors des faits, il n’en avait pas moins créer un ver qui avait secoué la scène informatique en avril 2004. Ce dernier ne se diffusait pas par email comme Bagle ou Netsky par exemple. Il exploitait une vulnérabilité
du service LSASS de Windows et infectait des machines sans que l’utilisateur n’ait fait quoique ce soit. Les machines infectées affichaient un message d’erreur et redémarraient inlassablement à chaque tentative de connection à Internet.

On estime entre 500 000 et un million d’ordinateurs sous Windows 2000 and Windows XP à avoir été infectés. Microsoft a enregistré 1.5 millions
de visites sur son site pour télécharger l’utilitaire gratuit de suppression du ver Sasser. Certaines entreprises ont vu leur activité paralysée à cause du ver et 143 particuliers, administrations et entreprises avaient porté plainte.

Jaschan avait été arrêté en mai 2004, après que l’un de ses proches l’ait dénoncé, attiré par l’appât du gain de 250 000 dollars promis par Microsoft à quiconque aiderait à trouver le reponsable.

Encourant jusqu’à cinq ans de prison et 130 000 euros d’amendes, il a finalement été condamné à une peine de prison avec sursis
d’un an et neuf mois 30 jours de travaux d’intérêts généraux par un tribunal allemand.

Il est employé depuis septembre 2004 dans une petite société allemande de sécurité informatique, SecurePoint et selon les dirigeants de cette dernière, il n’était pas question de licenciement quelque soit le verdict.

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *