Japon : poursuites judiciaires contre des auteurs de virus

Quatre jeunes individus soupçonnés d’avoir créé et diffusé un programme malveillant pour périphériques Android ont été arrêté à Tokyo. Ce programme malveillant leur aurait permis de dérober les coordonnées de plus de 10 millions de personnes.

Il était diffusé via le site de Google (à savoir, Google Play) sous la forme de versions gratuites de jeux très sollicités pour smartphones Android. En 9 mois, ces individus malintentionnés ont ainsi diffusé près de 50 faux jeux dont l’unique fonction était de voler le contenu du carnet d’adresses. D’après les estimations de la police, près de 90 000 personnes auraient été victimes de ce programme.

Au terme d’un amendement de la législation japonaise entré en vigueur l’année dernière, la création de virus et la diffusion de programmes malveillants sur le territoire japonais est un crime. Les propagateurs du programme malveillant sont passibles d’une peine maximum de deux ans d’emprisonnement tandis que les auteurs sont passibles d’une peine maximum de 3 ans.

Source :

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *