Etude d’AV-TEST sur le courrier indésirable

Les spécialistes de la société allemande AV-TEST ont analysé près de 550 000 messages non sollicités tombés dans les pièges de la société au cours des 18 derniers mois. 2,5 % des messages contenaient une pièce jointe malveillante.

La grande majorité des messages non sollicités détectés par AV-TEST entre août 2011 et février 2013 faisait la publicité d’articles de contrefaçon, dont des médicaments. Près de 30 000 messages non sollicités possédaient une pièce jointe dont le contenu a été désigné comme malveillant dans plus de 33 % des cas par les experts. Tous les fichiers exécutables envoyés dans les messages non sollicités (EXE, COM, SCR, BAT et PIF) étaient malveillants. 97 % des archives ZIP et 80 % des pièces jointes au format HTML présentaient également un danger. Les messages non sollicités contenant des liens vers des sites infectés ont représenté près de 1 %, mais les spécialistes ont indiqué que ce type de messages malveillant est de plus en plus difficile à identifier dans la masse de messages non sollicités.

D’après les statistiques d’AV-TEST, la majorité des messages non sollicités avec pièce jointe sont diffusés depuis des ordinateurs américains, mais dans ce cas, seuls 15 % des fichiers joints sont malveillants. Les messages non sollicités en provenance d’Inde et du Viet Nam sont les plus dangereux : les pièces jointes qui les accompagnent sont malveillantes dans 78 et 77 % des cas respectivement. L’Ukraine et la Corée du Sud enregistrent également des résultats élevés (plus de 50 %), tandis que pour la Russie, ce pourcentage est légèrement inférieur à 50 %.

Presque la totalité des messages non sollicités analysés a été diffusée par des outils automatiques, ce qui est tout à fait prévisible. Les week-ends, le flux de courrier indésirable diminue de 20 à 25 %, en raison de l’inactivité des réseaux de zombies de courrier indésirable composés d’ordinateurs utilisés dans des bureaux.

Source :

La version complète du rapport d’AV-TEST en français est accessibles à l’adresse

Rotten spam causing more infections than ever

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *