Apple iOS 7.1 elimine plus de 20

Apple a éliminé une série de vulnérabilités qui pouvaient entraîner une exécution de code sur l’iPhone ainsi qu’un certain nombre d’autres vulnérabilités de sécurité dans la dernière version de son système d’exploitation mobile iOS 7.1. Cette nouvelle version est proposée un peu plus de deux semaines après la diffusion par Apple de iOS 7.06 qui visait à éliminer une erreur de validation de certificat SSL.

A la différence de cette version qui n’éliminait qu’une seule vulnérabilité, importante il est vrai, iOS 7.1 est une mise à jour de sécurité majeure qui contient des correctifs pour un grand nombre de vulnérabilités touchant différents composants. Webkit, le cadre qui sous-tend Safari, a bénéficié d’une copieuse mise à jour de sécurité dans iOS 7.1 : Apple a éliminé 19 problèmes distincts de corruption de mémoire. Près de la moitié de ces vulnérabilités avaient été découvertes par l’équipe de sécurité de Google Chrome et bon nombre de ces 19 bogues ont été identifiés l’année dernière.

Parmi les vulnérabilités d’exécution de code éliminées dans la nouvelle version, on retrouve une paire de débordements de tampon dans ImageIO, une bibliothèque qui permet d’écrire et de lire plusieurs formats d’image. Apple a également éliminé une faille d’exécution de code dans le noyau provoquée par un problème d’accès à la mémoire hors limite dans la fonction ptmx_get_ioctl ARM. La version propose également une correction pour une vulnérabilité dans la manière dont Office Viewer manipulait certains documents Microsoft Word.

Outre l’élimination des bogues d’exécution de code plus graves, Apple a également supprimé une vulnérabilité dans l’iTunes Store qui permettait à un attaquant d’amener un utilisateur à télécharger une application malveillante depuis le magasin.

Dans sa notification, Apple indiquait qu’un « attaquant possédant une position privilégiée sur le réseau pouvait substituer les communications réseau pour amener un utilisateur à télécharger une application malveillante. Ce problème a été résolu par l’utilisation de SSL et en communiquant via l’utilisateur lors des redirections d’URL ».

Plusieurs correctifs pour plusieurs autres vulnérabilités moins graves ont également été diffusées. La liste complète des correctifs est reprise dans la note d’Apple.

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *