Infos

6 ans de prison pour un habitué des forums de carders

Un tribunal de district de l’état de New York a condamné Justin Mills à six ans de prison pour commerce d’informations financières volées.

Le procès de Justin Mills était l’aboutissement d’opérations menées à l’initiative du FBI dans 13 pays. Cette enquête internationale avait été baptisée opération « Card Shop ». En juin 2010, des agents fédéraux ont créé un faux forum en ligne appelé Carder Profit dans le but d’identifier les acteurs du marché des données de carte de crédit volées et de limiter le commerce des données volées sur Internet. Ce piège pour carders était truffés de dispositif de surveillance et d’enregistrement des discussions dans différents fils, de consultation de la correspondance personnelle et de l’enregistrement des adresses IP des individus qui utilisaient le forum. Pendant l’opération, les agents fédéraux ont contacté à plusieurs reprises des institutions publiques et financières ainsi que les titulaires de comptes en banque pour leur signaler les accès et les retraits non autorisés.

Le site fictif du FBI a cessé ses activités en mai de l’année dernière Il a permis de réaliser 30 arrestations dans plusieurs pays. Justin Mills a été arrêté en juin 2012. Il volait des données d’enregistrement à l’aide de programmes malveillants. Le carder utilisait les informations volées par le programme malveillant pour réaliser des achats en ligne ou il les revendait. Par exemple, sur Carder Profit, il a proposé plus de 100 000 comptes de clients d’Amazon ou d’utilisateurs de Facebook ou Ebay. Lors des perquisitions, les autorités ont découvert que Mills détenait les informations d’identification de plus de 15 000 comptes de PayPal.

Une fois qu’il aura purgé sa peine, Justin Mills sera soumis à un régime de liberté surveillée pendant 3 ans. Il doit également également dédommager les victimes à hauteur de 50 000 dollars.

http://www.justice.gov/usao/nys/pressreleases/June13/MillsJustinSentencingPR.php

6 ans de prison pour un habitué des forums de carders

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception