Santiago Pontiroli

Security Researcher, Global Research & Analysis Team

Santiago Pontiroli joined Kaspersky's Global Research and Analysis Team (GReAT) as a security researcher in 2013. His principal responsibilities include the analysis and investigation of security threats in the Latin American region, the development of automatization tools, reverse engineering of programs with malicious code and creating analysis reports derived from threat intelligence studies. His expertise includes the analysis of gaming trends and threats, the evolution of the cryptocurrency sector and implementation of blockchain technologies. Santiago regularly trains executives in topics such as threat intelligence, YARA, and advanced malware analysis. He has been quoted in industry publications across Latin America and has participated as a notable speaker in industry conferences worldwide, including Virus Bulletin, BSides New York and Chile, Kaspersky Security Analyst Summit (SAS) and Nuit du Hack, among others. Santiago holds degrees in systems engineering and systems analysis from the Universidad Tecnológica Nacional F.R.L.P in Buenos Aires, Argentina.

Publications

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception