Mohamad Amin Hasbini

Head of Research Center, GReAT, Middle East, Turkey and Africa

Dr. Mohamad Amin Hasbini joined Kaspersky in 2013 as a Senior Security Researcher in the Global Research and Analysis Team (GReAT). He is now head of the same research center for the META region. Amin is responsible for Kaspersky’s expert positioning, research expansion, and knowledge maturity in four regional offices. He has a PHD in smart cities information security from the Brunel University in London. Prior to joining Kaspersky, Amin was a senior consultant at Deloitte and Touche Middle East. Before that, he worked as a senior security Engineer at DataConsult in Lebanon. Dr. Hasbini worked on numerous large-scale defensive infrastructure deployments, industrial and consulting projects for government entities, banks, service providers, oil and gas companies, and others. He has also taught security courses in forensics, malware analysis and ethical hacking. Amin is specialized in wide-scale cyber-defense and anti-APT tools and techniques. He has written a number of publications on advanced malware operations and smart cities security, presented at more than 100 conferences worldwide and received numerous accolades.

Publications

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception