Expert

Anton Ivanov

Vice President of Threat Research, Kaspersky

Anton Ivanov is Vice President of Threat Research. He is responsible for overseeing a number of strategically important tasks at the company, including the promotion and development of Kaspersky’s Threat Research Team and building up our technology stack. Anton joined Kaspersky in 2011 as a malware analyst. For five years he worked as a senior malware analyst in the company’s Heuristic Detection Group. In 2016, Anton started to lead the Behavioral Detection Team. The team’s main focus was to proactively protect customers from different kinds of malware threats, including ransomware. In 2018, Anton became Head of the Advanced Threats Research and Detection Team, responsible for Advanced Persistent Threats (APT) attacks research and improving the quality of anti-targeted attack detection products. Anton graduated from Russia’s Higher School of Economics in 2013, with a degree in information technology. In 2015, he received a master's degree in economics from the Russian Presidential Academy of National Economy and Public Administration under the President of the Russian Federation. He is the author of several patents in the field of malware detection. In addition, Anton is a well-known speaker at security conferences.

Publications

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception