Infos

Top 20 des virus de courrier – avril 2008

Rang Evolution Programme malicieux Verdict PDM Part en pourcentage
1. No Change
0
Email-Worm.Win32.NetSky.q Trojan.generic 40,58
2. Up
+1
Email-Worm.Win32.NetSky.d Trojan.generic 8,18
3. Up
+6
Email-Worm.Win32.NetSky.y Trojan.generic 7,62
4. Up
+3
Email-Worm.Win32.Bagle.gt Trojan.generic 6,64
5. Up
+1
Email-Worm.Win32.Scano.gen Trojan.generic 6,47
6. Up
+2
Email-Worm.Win32.NetSky.aa Trojan.generic 5,81
7. New!
New!
Trojan-Downloader.Win32.Agent.ica downloader 3,08
8. Down
-5
Email-Worm.Win32.Nyxem.e Trojan.generic 3,01
9. New!
New!
Net-Worm.Win32.Mytob.x Worm.P2P.generic 2,94
10. New!
New!
Net-Worm.Win32.Mytob.r Worm.P2P.generic 2,68
11. Down
-1
Email-Worm.Win32.Bagle.gen Trojan.generic 1,73
12. Up
+3
Email-Worm.Win32.Scano.bn Trojan.generic 1,19
13. Down
-2
Email-Worm.Win32.Mydoom.l Worm.P2P.generic 1,07
14. New!
New!
Net-Worm.Win32.Mytob.bk Worm.P2P.generic 0,91
15. Down
-13
Email-Worm.Win32.Mydoom.m Trojan.generic 0,89
16. Up
+1
Email-Worm.Win32.NetSky.c Trojan.generic 0,70
17. Return
Return
Net-Worm.Win32.Mytob.c Trojan.generic 0,69
18. No Change
0
Email-Worm.Win32.NetSky.t Trojan.generic 0,62
19. New!
New!
Email-Worm.Win32.Bagle.dx Trojan.generic 0,47
20. New!
New!
Email-Worm.Win32.NetSky.ac Trojan.generic 0,47
Autres programmes malicieux 4,06

Le classement du trafic de courrier des programmes malicieux d’avril 2008 a subi quelques soubresauts. Le mois dernier, Net-Worm.Win32.Mytob.t et Email-Worm.Win32.Mydoom.m se lançaient à l’assaut de la première place, gagnant chacun 10 places, or ce mois-ci, on ne peut que constater leur absence et leur chute respectives. Dans le même temps, on observe l’apparition de nouveaux concurrents, nouveautés qui étaient absentes du classement de mars.

La dernière diffusion de Trojan Diehard par courrier électronique a eu lieu en février et depuis, il semble que les auteurs aient décidé de ne pas entamer une diffusion massive : en mars certains experts pensaient que ce Trojan occupait une position défensive plutôt que d’attaque. Le classement d’avril le confirme.

En tête de classement, se trouve toujours les vers de courrier vétérans : les diverses variantes de la famille Email-Worm.Win32.Netsky. Si on évalue l’efficacité des variantes de Netsky en avril, alors on constate que pas moins de 7 Netsky différents se trouve dans le classement ce qui représente un total de 64% du trafic de courrier malicieux.

Apparu en février et directement propulsé en 5ème position, Trojan-Downloader.Win32.Small.hsl a disparu du classement et est remplacé par le non moins efficace Trojan-Downloader.Win32.Agent.ica. Par ailleurs, le remplacement d’un Trojan-Downloader par un autre est une simple coïncidence – ils n’ont rien en commun et sont conçus de manière très différente. De plus ils ont été créés dans des versions différentes de Microsoft Visual Studio.

Zhelatin et Warezov, disparus en février n’ont toujours pas réapparu – il est probable que leurs auteurs ont décidé de stopper la diffusion sous forme de pièces jointes.

La vue d’ensemble du trafic de courrier en avril confirme le fait que les nouveaux programmes malicieux ne s’envoient plus sous forme de pièces jointes aux emails. Cette méthode ancienne et gourmande en ressources (à la première diffusion) a été mise sur pied et exploitée par les vétérans – des programmes malicieux aux fonctions de vers de courrier. Par ailleurs, nous assistons rarement à l’apparition de Trojan-Downloader qui ne s’attarde pas dans la liste des plus actifs. Il s’agit probablement du résultat d’une diffusion de masse de la part de nouveaux cybercriminels.

La part des messages infectés dans le trafic de courrier total analysé par le système d’analyse de Kaspersky Lab s’élève en avril à 0.95%.

Le top 20 des pays à l’origine de la diffusion de courrier électronique infecté en avril se présente comme suit :

Rang Evolution Pays Part en pourcentage
1 No Change
0
ETATS-UNIS 18,50
2 Up
+2
REPUBLIQUE DE COREE 9,99
3 Up
+4
ESPAGNE 8,12
4 Down
-2
CHINE 5,30
5 Up
+7
POLOGNE 5,11
6 Up
+3
FRANCE 4,99
7 Up
+1
BRESIL 4,28
8 Down
-2
ALLEMAGNE 3,98
9 Down
-4
Grande-Bretagne 3,47
10 No Change
0
ITALIE 3,05
11 New!
New!
Israel 2,31
12 Down
-9
INDE 2,25
13 Down
-2
JAPON 2,07
14 New!
New!
Argentine 1,63
15 No Change
0
TURQUIE 1,36
16 Down
-2
AUSTRALIE 1,16
17 Up
+2
Pays-Bas 1,14
18 New!
New!
Roumanie 1,11
19 Down
-2
CANADA 1,06
20 Down
-7
FEDERATION DE RUSSIE 0,97
Autres pays 18,15

Tendances du mois d’avril 2008

  • En hausse dans le classement :

    Email-Worm.Win32.NetSky.d, Email-Worm.Win32.NetSky.y, Email-Worm.Win32.Bagle.gt, Email-Worm.Win32.Scano.gen, Email-Worm.Win32.NetSky.aa, Email-Worm.Win32.Scano.bn, Email-Worm.Win32.NetSky.c

  • En baisse dans le classement :
    Email-Worm.Win32.Nyxem.e, Email-Worm.Win32.Bagle.gen, Email-Worm.Win32.Mydoom.l, Email-Worm.Win32.Mydoom.m,

  • De retour dans le classement :
    Net-Worm.Win32.Mytob.c

  • N’ont pas bougé dans le classement :
    Email-Worm.Win32.NetSky.q, Email-Worm.Win32.NetSky.t

Top 20 des virus de courrier – avril 2008

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception