Spam et le Phishing

Rapports trimestriels sur courrier indésirable

Courrier indésirable et phishing au 2è trimestre 2017

Au 2e trimestre 2017, la part moyenne du spam dans le flux de messagerie international n’a que légèrement progressé (1,07 point de pourcentage) par rapport à l’indicateur du 1er trimestre et a atteint 56,97 %. L’épidémie WannaCry constitue un des événements les plus marquants du trimestre et il a attiré l’attention des spammeurs : de nombreuses campagnes proposaient des offres d’aide pour se débarrasser du malware.

Phishing

Deux billets d’avion comme appât

Au cours du semaine dernier, les réseaux sociaux ont été submergés par une vague de messages relatifs à la distribution gratuite de billets d’avions par des transporteurs aériens reconnus. Ces diffusions ont touché les utilisateurs du monde entier : elles faisaient allusion à Emirates, AirFrance, Aeroflot, S7 Airline, Eva Air, Turkish Airlance, Air Azia, Air India et bien d’autres compagnies aériennes.

Rapports trimestriels sur courrier indésirable

Courrier indésirable et phishing au premier trimestre 2017

Alors que le volume de spam dans le trafic de messagerie mondial avait commencé à diminuer au début du 1er trimestre 2017, la situation s’est stabilisée en mars et la part moyenne de spam a atteint 55,9 %. La tête du classement des pays en fonction du volume de spam envoyé revient une fois de plus aux Etats-Unis (18,75 %) tandis que le Vietnam et la Chine occupent respectivement la 2e (7,86 %) et la 3e position (7,77 %).

Publications

Etat des lieux des cybermenaces financières en 2016

Nous avons poursuivi en 2016 notre analyse détaillée de l’écosystème des cybermenaces financières. Au cours de ces dernières années, nous avons remarqué que de grands groupes de cybercriminalité financière ont commencé à concentrer leurs efforts sur le ciblage de grandes organisations.

Phishing

Vidéo pornographique pour les utilisateurs Facebook

En avril de cette année, nous avons enregistré des attaques massives en Russie contre des utilisateurs Facebook qui ont fait de nombreuses victimes parmi les utilisateurs russophones du réseau social. Près de six mois plus tard, des escrocs ont appliqué une tactique similaire, mais cette fois contre les utilisateurs européens de Facebook.

Rapports mensuels sur le courrier indésirable

Courrier indésirable et phishing au deuxième trimestre 2016

Au 2e trimestre 2016, la part moyenne du spam dans le flux de messagerie international a enregistré une hausse légère de 0,33 point de pourcentage par rapport au trimestre antérieur pour atteindre 57,25 %. Les Etats-Unis dominent une fois de plus le classement des pays, sources de spam. Le Vietnam et l’Inde complètent le trio de tête, comme au 1er trimestre.

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception