Spam en octobre 2012

Sommaire

  • Octobre en chiffres
  • Evénements marquants du mois
  • Répartition géographique des sources de courrier indésirable
  • Pièces jointes malveillantes dans le courrier
  • Phishing
  • Conclusion
  • Octobre en chiffres

    • Par rapport au mois d’octobre, la part du courrier indésirable dans le trafic de messagerie au mois d’octobre a diminué de 4,5 % pour atteindre 68 %.
    • Par rapport au mois de septembre, la part de messages de phishing dans le trafic de messagerie n’a pas changé et représente 0,03 %.
    • Au mois d’octobre, 3,25 % des messages électroniques contenaient des fichiers malveillants, soit 0,15 % de moins que le mois passé.

    Evénements marquants du mois.

    Messages avec pièces jointes malveillantes. (Suite)

    La part de courrier indésirable continue à se contracter mais les messages non sollicités contenant des pièces jointes malveillantes ou des liens vers des sites malveillants constituent toujours un volume assez important. Le flux de courrier indésirable compte également un volume de messages d’escroquerie assez élevé.

    Au mois d’octobre, les diffuseurs de courrier indésirable ont continué à utiliser activement diverses astuces pour diffuser des fichiers zip malveillants. Cette fois-ci, ils ont diffusé des messages présentés sous les traits de notifications relatives à des amendes pour excès de vitesse ainsi que de faux messages de confirmation de réservation de chambres d’hôtel ou de billets d’avion.

    Nous avons détecté une nouvelle version de ces messages malveillants sous la forme de fausses réservations de chambre d’hôtel. Jusqu’à présent, ces faux messages étaient envoyés en anglais au nom de booking.com. Désormais, le site de réservation de chambres d’hôtel en ligne hotel.de est également exploité dans des diffusions de fausses confirmations envoyées en anglais et en allemand. Le message contenant une archive zip malveillante invite le destinataire à confirmer une réservation dans l’hôtel 5 étoiles Brenner’s Park-Hotel & Spa de Baden-Baden. L’archive ZIP contient un fichier exe reconnu par Kaspersky Lab comme Trojan-Ransom.Win32.Gimemo.atjk.

    Courrier indésirable politique

    Cet automne, toute la communauté internationale avait le regard tourné vers les Etats-Unis où se déroulaient les élections présidentielles. A la veille des élections, alors que la campagne électorale battait son plein, les diffuseurs de courrier indésirable ont invité les destinataires à pronostiquer qui serait le prochain Président des Etats-Unis pour remporter une carte Visa de 250 dollars.

    Courrier indésirable festif

    Halloween, célébrée avec ardeur aux Etats-Unis et en Europe, n’a pas vraiment suscité l’intérêt des diffuseurs de courrier indésirable cette année. Des messages en anglais contenaient diverses propositions pour cette fête, dont des publicités pour des sacs de marque, des paillassons, des cadres ou des t-shirts qui brillent dans le noir.

    Répartition géographique des sources de courrier indésirable

    Comme au mois de septembre, le classement des pays source du courrier indésirable diffusé à travers le monde est encore et toujours mené par la Chine (30,7 %) et les Etats-Unis (27,3 %). Ces deux pays sont à l’origine de près de 58 % de l’ensemble du courrier indésirable. Le Top 5 reprend également des pays qui ont attiré les diffuseurs de courrier indésirable depuis longtemps en raison du faible niveau de protection des ordinateurs : Inde (5,8 %), Viet Nam (4,3 %) et Brésil (2,6 %).

    Pièces jointes malveillantes dans le courrier

    Au mois d’octobre, 3,25 % des messages électroniques contenaient des fichiers malveillants, soit 0,15 % de moins que le mois passé.

    Répartition des déclenchements de l’Antivirus Courrier par pays

    Phishing

    Par rapport au mois de septembre, la part de messages de phishing dans le trafic de messagerie n’a pas changé et représente 0,03%.

    Conclusion

    Comme il fallait s’y attendre, les élections présidentielles aux Etats-Unis ont suscité l’intérêt des diffuseurs de courrier indésirable. Il est peu probable que le nom d’Obama apparaisse aussi souvent dans le courrier indésirable après les élections. Afin d’attirer un utilisateur vers un site malveillant ou pour lui extorquer de l’argent, les diffuseurs de courrier indésirable vont probablement trouver et utiliser d’autres sujets d’actualités, par exemple le cyclone qui a touché New-York.

    Dans l’ensemble, le volume de courrier indésirable diffusé depuis les Etats-Unis et la Chine ne cesse d’augmenter. Ces pays étaient déjà en tête de la diffusion de messages non sollicités il y a quelques années et aujourd’hui, les flux de messages non sollicités en provenance de ces pays augmentent à nouveau. Le nombre élevé d’internautes dans ces pays crée les conditions idéales pour la diffusion de messages non sollicités depuis des ordinateurs infectés.

    Le nombre de programmes malveillants et de messages de phishing visant le vol de l’argent des utilisateurs a augmenté en octobre. Il est probable que cette situation va se maintenir. Les utilisateurs doivent être particulièrement prudents au moment de payer des achats en ligne ou de saisir des données confidentielles sur Internet. Il faut éviter de cliquer sur les liens dans les messages non sollicités ou d’ouvrir les pièces jointes en provenance d’expéditeurs inconnus et il est conseillé de mettre à jour en temps utiles les logiciels.

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *