Les Britanniques face à la cybercriminalité

Selon les résultats d’un sondage réalisé en Grande-Bretagne à l’initiative de l’organisme public GetSafeOnline, plus de la moitié des Britanniques ont été victimes de cybercriminels. Les pertes moyennes individuelles s’élevaient à 247 livres sterling (près de 307 euros).

Plus de 3 000 utilisateurs ont répondu aux questions. 17 % des participants qui avaient été victimes d’une cyber-attaque ont affirmé qu’ils avaient été trop gênés pour signaler cet événement à une personne quelconque. 29 % des victimes n’étaient pas en mesure d’évaluer leur comportement sur Internet du point de vue de la sécurité. 19 % ont perdu de l’argent suite à l’incident, 40 % ont dû changer de mot de passe et 15 % ont dû changer de carte de banque.

Le plus souvent, les Britanniques sont confrontés aux virus (20 % des participants), au détournement de leur boîte aux lettres (18%), au détournement de leur profil sur un réseau social (12 %), à la non livraison d’un article acheté via Internet (12 %) et aux escroqueries en ligne impliquant les cartes de crédit (9 %).

Les résultats du sondage montrent également que les victimes britanniques de la cybercriminalité n’aiment pas tirer les leçons de leurs mésaventures. 65 % des utilisateurs d’ordinateur portable, victimes d’une cyber-attaque et 75 % des utilisateurs de smartphone n’ont tiré aucune conclusion et continuent d’utiliser leurs périphériques de la même manière qu’avant.

Source :

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *