Infos

Google + VirusTotal : les recherches seront-elles plus sûres ?

L’équipe de VirusTotal a annoncé la vente du service homonyme à la société Google (http://blog.virustotal.com/2012/09/an-update-from-virustotal.html). Selon les déclarations des deux parties, VirusTotal va continuer à préserver son autonomie et les relations avec tous les partenaires vont être maintenues.

Google figure également parmi les partenaires de longue date de VirusTotal, un projet espagnol lancé en 2007. VirusTotal offre des services Internet gratuits pour le contrôle des fichiers et des URL suspects et son arsenal compte plus de 40 logiciels antivirus modernes. Les personnes impliquées dans la lutte contre les menaces sur Internet, y compris les développeurs de solutions de sécurité, ont accès aux résultats des analyses de VirusTotal. 

Les Espagnols espèrent que cette opération avec Google va permettre d’accroître la qualité et la puissance de l’infrastructure en place et que cette nouvelle infrastructure garantira une disponibilité permanente. Google n’a pas encore déclaré comment il entendait utiliser les technologies de VirusTotal. Il est très probable qu’elles seront intégrées d’une manière ou d’une autre à ses produits et services et qu’elles permettront de réaliser un classement plus précis des sites dans les résultats de recherche en fonction du danger qu’ils représentent. 

An update from VirusTotal
http://blog.virustotal.com/2012/09/an-update-from-virustotal.html

Google beefs up security portfolio with VirusTotal buy http://www.theregister.co.uk/2012/09/07/google_buys_virustotal/

Google + VirusTotal : les recherches seront-elles plus sûres ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception