Découverte d’un code d’exploitation 0jour pour Java

D’après The Register, les chercheurs Brooks Li et Feike Hacquebord de Trend Micro ont découvert un code d’exploitation pour une vulnérabilité 0jour contenue dans la version la plus récente de Java. Comme cette vulnérabilité n’a pas encore été éliminée, la compagnie conseille aux utilisateurs de désactiver Java.

Les chercheurs pensent que les auteurs du code d’exploitation sont liés à la campagne Operation Pawn Storm qui avait visé des organisations comme l’OTAN et la Maison blanche.

Les chercheurs déclarent dans leur communiqué que « sur la base des résultats de notre analyse, nous pouvons dire que la version 1.8.0.45 de Java est vulnérable. Nous avons déjà prévenu Oracle et nous coopérons avec son équipe de sécurité de l’information pour éliminer cette menace. »

D’après Brooks Li et Feike Hacquebord, c’est le premier code d’exploitation de type 0jour découvert pour Java au cours des deux dernières années. Les versions 1.6 et 1.7 de Java ne sont pas vulnérables à ce code, mais si l’utilisateur décide de revenir à ces versions, il se retrouvera en présence de failles qui ont été corrigées dans la version 1.8.0.4.5.

Le code d’exploitation « TROJ_DROPPR.CXC » utilise un code arbitraire dans la configuration de Java par défaut et charge TSPY_FAKEMS.C dans le dossier du profil de l’utilisateur. Le code d’exploitation a été détecté sur des sites dont les adresses ont été envoyées à des clients de Trend Micro qui n’ont pas été nommés.

L’analyse de la tactique, des techniques et des procédures ont amené les experts à penser que ce code d’exploitation a été crée par les auteurs de la campagne menée contre la Maison blanche et l’OTAN en 2014 et qui avait été baptisée Opération Pawn Storm.

Trend Micro avait déjà accusé ces pirates de l’attaque contre des structures gouvernementales et de la défense ainsi que contre des médias à l’aide du malware XAgent pour le système d’exploitation mobile iOS 7.

Source: The Register

Posts similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *