Infos

Courrier indésirable en février 2013

Le mois de fevrier en chiffres

  • La part du courrier indesirable dans le trafic de messagerie en fevrier a augmente de 12,8 % pour atteindre 71,1 %.
  • Par rapport au mois de janvier, la part de messages de phishing dans le trafic de messagerie n’a pas change et represente 0,003%.
  • 2,8 % des messages electroniques contenaient des fichiers malveillants, soit 0,2 % de moins que le mois passe.

Be my spam Valentine

Dans l’Internet anglophone, le mois de fevrier aura ete surtout marque par des diffusions au nom de partenariats de « fleuristes ».

Repartition geographique des sources de courrier indesirable

A l’issue du mois de fevrier 2013, les Etats-Unis (16,9 %) dominent le classement des pays source du courrier indesirable diffuse a travers le monde. La part de courrier indesirable envoye depuis la Chine a ete reduite de moitie et atteint 14,4 %, ce qui place ce pays en deuxieme position du classement general. Globalement, pres de 31,3 % du courrier indesirable envoye a travers le monde en fevrier provenaient de ces deux pays.

Pieces jointes malveillantes dans le courrier

La part de messages contenant des pieces jointes malveillantes dans le trafic de messagerie mondial continue de reculer. Par rapport au mois de janvier, elle a recule de 0,2 point de pourcentage et elle representait 2,8 % du trafic.

resume-thanks@google.com) et ils avaient place le logo de la societe dans le message.

Phishing

Par rapport au mois de janvier, la part de messages de phishing dans le trafic de messagerie n’a pas change et represente 0,003 %.

Conclusion

Au mois de fevrier, la part de courrier indesirable a augmente de 12,8 % pour atteindre 71,1 %. Nous tenons a signaler que cet indicateur est superieur a la part moyenne de courrier indesirable enregistree au troisieme trimestre 2012 (65,6 %).

Depuis le debut de l’annee 2013, la liste des pays source de courrier indesirable est reorganisee. Au cours des deux premiers mois de l’annee, la part de courrier indesirable envoyee depuis la Chine a travers le monde entier a recule de 19,9 points de pourcentage. Tandis que la part de la Coree du Sud a augmente de 11,1 %. Des changements encore plus remarquables ont ete enregistres au niveau du courrier indesirable envoye dans les pays d’Europe : la part de courrier indesirable en provenance de la Chine est passee de 58,2 % en decembre a 14,4 % en fevrier alors que la part en provenance de la Coree du Sud est passee e 5 a 51 %. Il semblerait qu’un groupe de diffuseurs de messages non sollicites a change de reseau de zombies.

Le classement des programmes malveillants envoyes par courrier est domine par les pages HTML de phishing integrees au message. Les donnees personnelles saisies par les utilisateurs dans les formulaires de ces fausses pages sont envoyees aux individus malintentionnes. Une de ces pages de phishing, detectee sous le nom Trojan-Banker.HTML.agent.p, a ete largement diffusee en Italie.  A l’issue du mois de fevrier Trojan-Banker.HTML.Agent.p occupait la deuxieme position du classement des pieces jointes malveillantes et l’Italie occupait la premiere position parmi les pays cibles par les diffusions de programmes malveillants

Contrairement aux attentes, nous n’avons pas detecte cette annees de cartes de Saint-Valentin avec des pieces jointes malveillantes, meme si la journee des amoureux, ainsi que la fete de Paques, ont ete exploites par les diffuseurs pour attirer l’attention des destinataires sur les publicites pour des articles et des services.

Courrier indésirable en février 2013

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Rapports

Etude des menaces mobiles en 2016

En 2016, l’augmentation du nombre de trojans publicitaires qui peuvent utiliser les autorisations root s’est maintenue. Sur l’ensemble de l’année, cette menace n’a jamais quitté la tête du classement et rien n’indique que cette tendance va changer pour l’instant.

Spam en 2016

Les flux de spam ont enregistré plusieurs modifications en 2016. La plus marquante d’entre elles a été l’augmentation de la diffusion de ransomwares. Etant donné la disponibilité de ce genre de malware sur le marché noir, il faut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne et le volume de spam malveillant va certainement se maintenir en 2017.

Kaspersky Security Bulletin 2016. Rétrospective de l’année. Statistiques globales de l’année 2016

Les tensions et les remous ont été au rendez-vous dans le cyberespace en 2016, depuis les gigantesques réseaux de zombies de l’Internet des objets jusqu’aux campagnes de cyberespionnage ciblées en passant par le vol d’argent, l’hacktivisme et autres pratiques. La rétrospective et les statistiques présentées par Kaspersky Lab fournissent un compte-rendu détaillé. La synthèse, quant à elle, est accessible ici.

Kaspersky Security Bulletin 2016. La révolution du ransomware

De janvier à septembre 2016, les attaques de ransomwares contre des entreprises ont triplé, avec une attaque toutes les 40 secondes. Vu l’explosion des activités du secteur du ransomware en tant que service et le lancement du project NoMoreRansom, Kaspersky Lab a désigné le ransomware comme problématique clé en 2016.

Abonnez-vous à nos emails hebdomadaires

La recherche la plus excitante dans votre boîte de réception