Développement des menaces informatiques au premier trimestre 2017 Statistiques

D’après les données du KSN, les solutions de Kaspersky Lab ont déjoué 479 528 279 attaques organisées depuis diverses ressources Internet réparties entre 190 pays. 174 989 956 objets malveillants ou potentiellement indésirables uniques ont été recensés par notre Antivirus Fichiers. Lire l'article en entier

Attaques DDoS au premier trimestre 2017

Bien que le 1er trimestre 2017 a été relativement calme par rapport au 4e trimestre 2016, des phénomènes intéressants sont à noter. Ainsi, alors que les réseaux de zombies composés d’objets connectés continuent à se développer, ce sont les bots Windows qui dominent en ce début d’année avec une implication dans 59,8 % des attaques. Lire l'article en entier

Attaques DDoS au 4e trimestre 2016

2016 aura été l’année des attaques DDoS, tant au niveau des technologies employées, que de l’ampleur des attaques et de leur impact sur notre vie quotidienne. De fait, l’année s’est terminée sur des attaques DDoS d’une ampleur jamais vue jusque là qui ont exploité la technologie du réseau de zombies Mirai. Lire l'article en entier

Évolution des menaces informatiques Statistiques du 2ème trimestre 2016

Au cours du deuxième trimestre de 2016, les anti-virus Internet de Kaspersky Lab ont détecté 16 119 489 objets malveillants uniques : scripts, exploits, fichiers exécutables, etc. 54 539 948 URL uniques ont été reconnues comme malveillantes par les composants d’anti-virus Internet. Lire l'article en entier

L’évolution des menaces informatiques au 2ème trimestre 2016. Survol de la situation

Malwares bancaires et malwares de chiffrement, ransomwares et logiciels espions, codes d’exploitation anciens et nouveaux, attaques APT, infections de distributeurs automatiques de billets, attaques de phishing… il n’y a aucun doute : les cybercriminels sont toujours en quête d’argent et d’informations. Lire l'article en entier

Développement des menaces informatiques au premier trimestre 2016

L’année 2016 commence à peine, mais le nombre d’incidents survenus en matière de cyber sécurité au cours du premier trimestre est équivalent au nombre d’incidents enregistrés au cours de 12 mois complets il y a quelques années. Toutes les tendances existantes se maintiennent, mais celles liées à la cybercriminalité traditionnelle se sont sensiblement renforcées, principalement au niveau des menaces pour les périphériques mobiles et des épidémies internationales de ransomwares. Lire l'article en entier